La Semaine européenne du développement durable  démarre mercredi 30 mai. Certaines entreprises qui veulent aller plus loin participent à une opération nommée la “No impact week”. Avec chaque jour, des actions concrètes et malines pour réduire son empreinte environnementale.

De plus en plus d’entreprises se joignent à cette opération. L’idée a été inspirée par Colin Beavan : cet Américain avait vécu un an, avec sa famille, en polluant le moins possible, c’est à dire en ayant “no impact”. L’idée a par la suite été reprise par un publicitaire français : aujourd’hui, une centaine d’entreprises marchent dans l’affaire. Parmi lesquelles des grosses comme la société de conseil en informatique CGI, le Crédit immobilier de France, le Parc Astérix ou la BNP Paribas. Soit quelque 30 000 salariés qui font, chaque jour, un petit geste. Car chaque jour a sa thématique.

> Lire l’article <