La table ronde du jeudi 1er juin 2017 animée par Vanessa Logerais de Parangone, a été l’occasion d’enrichir la réflexion sur l’économie circulaire!

Nos experts EMMANUELLE MOESCH (Institut de l’économie circulaire), FABIEN DE CASTILLA (co
fondateur des Joyeux recycleurs) et AMÉLIE ROUVIN (Responsable Économie circulaire/ Direction
Développement Durable de Veolia ), ont, après une petite séance de sophrologie, discuté d’un
modèle d’économie en accord avec un développement durable : l’économie circulaire. Recyclage,
déchets, ressources, innovations, tri, réglementation et pédagogie ont donc été au coeur des riches échanges de cette conférence.

Emmanuelle Moesch – Institut de l’économie circulaire

« la taxation incitative sera un des leviers de l’économie circulaire »

« l’économie circulaire est un changement qui engage les citoyens, les entreprises et les états »

« l’économie circulaire, c’est le recyclage mais aussi la réparation, le réemploi et le réusinage »

Fabien DE CASTILLA – Les joyeux recycleurs

« On veut donner un regard positif et ludique pour changer le regard des salariés sur le tri des déchets »

« Aujourd’hui ce qui coûte cher, c’est la collecte »

Amélie ROUVIN – Veolia

« Aujourd’hui, il coûte plus cher aux industriels d’utiliser des matières recyclées que d’extraire des matières naturelles »

« Avec des eaux usées, on peut chauffer des piscines, créer des bioplastiques, etc. »

« le recyclage, c’est la partie visible de l’économie circulaire, un pilier, mais ce n’est pas tout. Il ne compensera jamais la hausse des prélèvements de ressources naturelles. La réduction de la consommation de ressources, c’est tout l’enjeu ».