• Chaque année, dans les bureaux français, la consommation d’électricité représente un peu moins de 2 fois la production annuelle de la plus grande centrale nucléaire française (celle de Gravelines) soit 28 millions de tonnes de CO2 émises chaque année.
  • Le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage ou encore la climatisation représentent des charges significatives pour les bureaux. Maitriser ces usages énergétiques permettrait de les réduire significativement.
  • Les consommations liées à l’éclairage constituent de 15% à 20% des dépenses énergétiques des espaces de bureaux. La simple mise en place d’un système d’éclairage optimisé réduirait jusqu’à 70% les dépenses relatives à ce poste.
  • Responsable de plus de 50% de la facture énergétique, une bonne gestion du chauffage est aussi primordiale. Celle-ci peut se matérialiser par une rénovation de l’isolation ou encore l’utilisation d’un thermostat pour programmer les heures de chauffage et réguler la température dans les bureaux.
  • Les économies d’énergie dans le bâtiment sont aujourd’hui une priorité représentant à lui seul 44% de la consommation d’énergie en France soit 25% des émissions de gaz à effet de serre.

5 QUESTIONS À POSER DANS VOTRE ENTREPRISE

0
1/0

les réponses du quiz dans le programme complet de la journée !

des ACTIONS À EXPÉRIMENTER PENDANT LA NO IMPACT WEEK

niw

N’utilisez que la lumière du jour pour s’éclairer au bureau. Éteindre les veilles des appareils électriques. Éteindre la lumière des salles de réunions en sortant.
Changer les ampoules halogènes par des ampoules basse consommation.

niw

Cette semaine, éteindre la climatisation et préférer l’ouverture des fenêtres ou encore le ventilateur, moins consommateurs d’énergie. Tolérer le short (cap ou pas cap ?)./p>

niw

Végétaliser les bureaux, développer les espaces verts, planter un arbre (ou plusieurs…).

d’autres actions dans le programme complet de la journée !

des INNOVATIONS REMARQUABLES À CONNAÎTRE

enercoop

ENERCOOP

Entreprise coopérative d’utilité sociale et d’intérêt collectif fournissant l’électricité issue directement et à 100%, de producteurs d’énergie renouvelable (solaire, éolien, hydraulique et biogaz) .

www.enercoop.fr

glowee

GLOWEE

Éclairage biologique grâce à des bactéries bioluminescentes. Cette source de lumière vivante fonctionne sans consommer d’électricité, et en émettant peu de pollution lumineuse et de CO2.

www.glowee.fr

qarnot

quarnot
computing

Chauffage des logements et des bureaux avec des serveurs d’ordinateurs, les data-centers générant beaucoup de chaleur.

www.qarnot.com

d’autres innovations dans le programme complet de la journée !

des RÉFÉRENCES INSPIRANTES À DÉCOUVRIR

d’autres références dans le programme complet de la journée !

PORTRAIT

emmanuel Petit

eklo

Samuel Degrémont,

Co-fondateur de Gobilab

www.gobilab.com

Ambition de Gobilab

Gobilab naît en 2010 avec pour objectif de remplacer les gobelets et bouteilles jetables par un objet durable. Les associés de Gobilab, passionnés par le développement durable et les questions de société, font de leurs gourdes un objet unique en son genre : éco-conçu, sans BPA et made in France.

Interview

Avec Florence Baitinger & Xavier Moisant, mes associés, on s’est rendu compte du volume considérable de déchets qu’on générait au bureau et en ville pour boire de l’eau. On a décidé d’inventer une nouvelle gourde personnalisable pour le bureau, fabriquée en France, basée sur un travail de R&D très poussé en matière d’éco-conception et de design. C’est Gobi, notre gourde personnalisable par chaque salarié, qui s’accompagne d’Eaupen, une application disponible sur les stores qui géolocalise les points d’eau (fontaines) partout en France !

On permet de lutter contre les déchets (gobelets, bouteilles d’eau) de manière ludique, sans risque sanitaire, et avec une démarche d’éco-conception des Gobi qui nous permet de réduire notre impact environnemental. Pour une organisation, déployer Gobi c’est une occasion d’affirmer des principes de respect de l’environnement et d’embarquer les collaborateurs de manière très concrète. C’est considérable, et en plus, cela favorise aussi l’hydratation : les gens boivent plus d’eau avec leur Gobi ! Enfin, nous faisons intégralement produire nos Gobi en France, et ils sont montés par des travailleurs handicapés à l’ESAT de Rosebrie à côté de Paris.

L’enjeu de sortir du jetable est un enjeu considérable, et nous voulons poursuivre le combat pour sensibiliser les individus et les entreprises. Les entreprises sont vitales car elles représentent des leviers de changement rapides, en parallèle du Gobi, nous aimerions convaincre des enseignes qui ont des boutiques partout pour devenir des lieux Eaupen, dans lesquels une fontaine est à disposition pour recharger son Gobi ou sa gourde. L’eau du robinet est partout, il faut la rendre attractive et facile d’accès pour offrir une alternative au jetable.

d’autres portraits dans le programme complet de la journée !

Conférences BÂTIMENT, ENERGIE ET EAU

Mardi 30 mai à 19h à l’agence Mieux

Programme en cours !

SAMUEL DEGRÉMONT

Co-fondateur de Gobilab

gobilab

Antoine de La Bouillerie

Représentant de Qarnot Computing

Camille Chenuil

Président de Wiselement