L’émission des ordinateurs

Un des grands enseignements de la semaine sera sûrement le suivant : parfois, on ne soupçonne pas l’impact de certaines de nos activités si tant est qu’on sache qu’elles ont en une à la base…

Il faut notamment savoir que le simple fait de travailler sur nos ordinateurs a un impact non négligeable et ce, à deux niveaux : l’utilisation de nos ordinateurs (ça on s’en doutait) mais aussi celle du web (et ça on s’en doutait peut-être un peu moins).

Alors, certes, l’empreinte carbone d’un email ou d’une recherche Internet n’est en rien comparable avec celle d’activités bien plus polluantes comme un trajet en voiture. Toutefois si on prend en considération le nombre d’emails, de recherches Internet,… réalisés par jour dans le monde, on comprend assez vite l’impact écologique considérable que représente l’utilisation du web.

Une prise de conscience semble donc de plus en plus nécessaire à ce niveau pour que nos efforts portent également sur notre comportement quotidien au bureau et plus généralement sur notre comportement d’internaute.

Voici quelques chiffres pour vous donner une idée :

Emission GES
1 courriel 19 grammes Eq CO2
soit en moyenne 136 kg Eq CO2 / salarié / an
1 recherche internet 0,2 gramme Eq CO2
soit en moyenne 9.9 kg Eq CO2 / an / pers
1 transfert de 10 Mo via une clef USB (512 Mo) 11 grammes Eq CO2
1 SMS 0.000003 grammes Eq CO2
Découvrez dans les liens à droite le site « Alléger le web » (une initiative de ACIDD) pour apprendre à adopter un comportement éco-responsable sur internet.

Les commentaires sont fermés.