Le programme 2013

La No Impact Week se tient cette année du 2 au 5 avril 2013. Cet événement est directement inspiré de la démarche du désormais célèbre « No Impact Man », Colin Beavan. L’idée ? Essayer de réduire au maximum son empreinte carbone !

PROGRAMME DE LA « NO IMPACT WEEK » 

 1-     LES BASIQUES.

Un effort quotidien fourni si possible, par l’ensemble du personnel sur ces thématiques :

-       Aucun déplacement en voiture ou scooter, ni pour les employés, ni pour les coursiers

-       Aucune impression superflue

-       On limite la lumière, quitte à commencer plus tôt pour finir plus tôt

-       On évite le chauffage et la clim

-       Pas de gobelets, pas de couverts en plastique, pas d’essuie-tout

-       Utilisations de boites, récipients, et sacs réutilisables pour les repas « à emporter ».

Pour communiquer en interne, vous pouvez imprimer et afficher les 10 engagements ci-dessous :

 2-     CHAQUE JOUR, une action et un sujet de réflexion.

Mardi : ALIMENTATION

Mercredi : EAU

  • Sensibiliser à la pollution des eaux et des milieux naturels :
  • Décorticage d’une facture d’eau
    • Que paye-t-on ? Par exemple pour les parisiens cliquez ici.
  • Analyse du traitement de l’eau : les différentes étapes
  • Débat et dégustations eau en bouteille vs. eau du robinet etc…

Jeudi : 3R : Réutiliser – recycler – réduire / Objectif 0 DÉCHET

Vendredi : ENERGIE

  • PAUSE – SLOW MOMENT : 1/2 h à 2 h sans consommer d’énergie. On coupe les téléphones, les PC et on se réunit autour d’une thématique pour brainstormer.
    • Organisation d’un Sensegame ou d’un Hold-up selon la méthode MakeSense à partir d’un défi d’entrepreneur social lié à l’énergie par exemple https://beta.makesense.org/ (méthodologie disponible sur demande)
    • Bilan, échanges, calme et réflexion à propos de la semaine passée
    • On échange par exemple sur Fairtrade electronic à propos du smartphone apaisé http://fairtradeelectronic.org/
    • Ou bien on s’accorde un moment (idéalement 20 minutes) pour faire la sieste.
  • S’INFORMER sur l’énergie